Qu’est-ce que l’autisme?

C’était vers la fin des années 80 que l’Autisme est devenu un sujet de discussion pour le grand public grâce au film « Rain Man » Dans ce film Dustin Hoffmann , nommé Raymond Babbitt, dressait d’une façon excellente le portrait d’un jeune adulte ayant des troubles de comportement.

Pendant un voyage en voiture avec son frère à travers l’Amérique, Raymond montre une série de symptômes typiques pour le spectre de l’Autisme: il évite les échanges de regard, fait des discours monotones et monologues, il s’obstine à ses habitudes, montre un comportement social atypique, est apparemment «surdoué» dans certains domaines et montre des intérêts bizarres.

Pourtant l’autisme n’est pas un scénario de film, mais pour beaucoup de personnes une réalité quotidienne, qui influence leur vie de manière cruciale.

Pendant les dernières années, l’effectif de ce diagnostic a augmenté rapidement. Si encore, il y a moins de dix ans, on parlait d’un taux  de 1/5000, l’institut INSAR (2009) déclare que la fréquence doit être estimée de 1/100 à l’heure actuelle. Aussi est-il qu’aujourd’hui souvent, l’expression «Autisme » est utilisé pour tout un spectre de troubles. Le diagnostic d’autisme se traduit par une variation importante autant dans sa gravité que dans sa complexité. Ce spectre de troubles dénommé TED (troubles envahissants du développement), ASD (Autism Spectrum Disorders) ou encore ASS (Autismus Spekrum Störungen) dans la littérature spécialisée, comprend, à côté de l’autisme selon Kanner, aussi les troubles graves tels que le Syndrome Asperger, le trouble désintégratif, le syndrome de Rett et des troubles envahissants non autrement spécifiés (PDD-NOS).

Autisme selon Kanner Syndrome d’Asperger Troubles désintégratifs Syndrome de Rett PDD-NOS (trouble envahissant non-spécifié)
Se montre au plus tard à l’âge de 30 mois Souvent diagnostiqué tardivement Apparition entre l’âge de 3 à 10 ans Se manifeste avant l’âge de 30 mois  
Troubles de l’interaction sociale Troubles de l’interaction sociale – prise de contact atypique, difficultés de comprendre les attentes et situations sociales Développement initialement normal, suivi d’une régression des compétences verbales, sociales et de la motricité. Par la suite : mêmes caractéristiques que l’autisme Difficultés de comprendre les attentes et situations sociales Plusieurs caractéristiques des troubles envahissants du développement sont présentes, mais pas en nombre suffisant pour établir un diagnostic selon les manuels de diagnostique
Troubles de la communication Pas de troubles du développement du langage – mais communication atypique Troubles de la communication Perte des capacités de communication et du contrôle moteur  
Intérêts restreints – comportements stéréotypés et répétitifs Préoccupations circonscrites à un ou plusieurs centres d’intérêt Intérêts restreints – comportements stéréotypés et répétitifs    
  Intelligence normale ou supérieure   Cause connue : mutation génétique