Autisme Luxembourg a.s.b.l.
 
 
Psycho-pédagogie
 
 
 
 
 
 
 

Méthodes psycho-pédagogiques

Notre méthodologie psycho-pédagogique se base sur les principes généraux didactiques suivants:

  • Le principe de “l’adaptation optimale”
    (les devoirs de l’individu sont adaptés à ses propres capacités)
  • Partir des points forts de l’individu
  • Du facile au difficile
  • Du simple au complexe
  • Du connu vers l’inconnu

Compte tenu de la façon de penser ainsi que du traitement des informations spécifiques dans le cadre de l’autisme, nous appliquons différentes méthodes adaptées pour convenir au mieux à l’apprentissage des personnes atteintes d’un trouble du spectre autistique. Ceci se fait aussi bien par le biais d’exercices d’apprentissage que dans des projets plus complexes, à moyen et long terme, comme dans le cadre d’un plan d’accompagnement socio-pédagogique (P.A.S.P.).


Le programme TEACCH

"Treatment and Education of Autistic and related Communication handicapped Children"

Le programme TEACCH n’est pas une méthode isolée, mais une approche axée sur différentes méthodes se basant sur les principes suivants:

  1. Reconnaître et comprendre l’autisme
  2. Partenariat avec les parents
  3. Rechercher l’optimum, et non pas la guérison
  4. Diagnostic différentiel à la base de l’apprentissage individuel
  5. Vue holistique de l’individu
  6. Structurer l’apprentissage
  7. Psychologie cognitive et comportementale
  8. Tenir compte des ressources
  9. Proposer des aides à long terme

Même si le programme TEACCH, à l’origine, fut développé pour le travail avec des enfants souffrant des troubles du spectre autistique, le concept s’adapte également au travail avec des adolescents et des adultes. L’accent est mis sur le degré de structuration et de visualisation (“structured teaching”) qui facilite l’apprentissage et la compréhension des personnes atteintes d’autisme.


Les approches par la thérapie comportementale

Les approches par la thérapie comportementale se basent sur le fait qu’un comportement souhaité peut être encouragé et consolidé, selon le principe de renforcement, avec le but de renforcer davantage un comportement favorable. Etant donné que cette méthode est assez structurée, claire et prévisible, elle correspond aux particularités du comportement autistique.

Les procédures de la thérapie comportementale se prêtent surtout aux domaines comme p.ex. l’entraînement de la communication fonctionnelle ou en combinaison avec des approches cognitives, assistées par ordinateur pour la reconnaissance des expressions non-verbales.

La capacité de généralisation est assez restreinte chez les personnes atteintes du spectre de l’autisme. Pour favoriser le transfert de ce qui a été appris dans les situations quotidiennes, il faut structurer la vie de tous les jours ainsi que les heures de travail de façon à les motiver et à mettre en valeur les acquis sociaux.


La communication et le comportement social

Les méthodes mises en place ciblent surtout l’amélioration des compétences communicatives et sociales, deux volets particulièrement importants à promouvoir chez les personnes souffrant des troubles du spectre autistique.

Theory of Mind-Training – Une méthode pour favoriser le développement de la prévision d’objectifs, de motifs et de perspectives notamment à travers l'apprentissage d'états mentaux différents des siens.

Social Stories – Une méthode, développée par Carol Gray, pour favoriser le développement de compétences sociales à l’aide d’histoires courtes et bien structurées sur des situations sociales.

Comic Strip Conversations – Une méthode visuelle, également développée par Carol Gray, pour l’apprentissage de contextes sociaux et pour la compréhension de différentes émotions et de perspectives.

PECS (“Picture Exchange Communication System”) – Une méthode de la thérapie comportementale pour favoriser la communication à l’aide d’images.

Groupes d’entraînement aux habilités sociales – Le but est de favoriser l’envie d'interaction et le développement des compétences sociales dans des situations en groupe qui sont réalistes et préstructurées et qui se basent sur des méthodes diverses (p.ex. « SOKO Autismus» de Anne Häußler).


Méthodes psycho-thérapeutiques

Compte tenu du risque élevé chez les personnes autistes de développer des comorbidités telles que des dépressions, des troubles obsessionnels et compulsifs ou encore des troubles anxieux, la psychothérapie peut être un moyen d’intervention pour diminuer la souffrance psychique de la personne en utilisant différentes méthodes adaptées à ses besoins ainsi qu’à son niveau cognitif.

Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) : il s’agit d’une thérapie, évaluée et validée scientifiquement, qui est centrée sur les cognitions ainsi que sur les symptômes comportementaux et émotionnels qui en ressortent dans le cadre d’un trouble psychiatrique. Ainsi, cette approche vise à remplacer ces idées et ces comportements inadaptés par des pensées et réactions qui sont plus adaptées à la réalité en se basant sur les ressources de la personne.

Méthodes de relaxation : ces méthodes se basent sur le concept de la Pleine conscience (Mindfulness) qui aide à développer une attitude de tolérance et de patience envers soi. Ainsi le bien-être est un objectif principal de ce concept et différentes méthodes, comme des exercices de respiration ou des exercices mettant en œuvre les 5 sens, peuvent être utilisées.

Techniques de gestion du stress : p.ex. en cas de situations personnelles difficiles, burnout,…

Techniques de gestion des émotions : p.ex. en cas d’impulsivité ou d’une faible tolérance de frustration, …

Techniques d’affirmation de soi : p.ex. apprendre à dire « Non », à gérer des conflits interpersonnels, …

Le travail thérapeutique et le soutien psychologique avec des personnes autistes comprennent également d’autres domaines importants tels que :

  • Les interventions de crise
  • Le conseil à l'entourage (équipes éducatives, famille, professionnels, …)
  • Les autres formes de thérapie (musicothérapie, sophrologie)
  • La collaboration et l’échange en réseau multi professionnel externe (p.ex. médecins généralistes et spécialistes en psychiatrie ou neurologie, autres professions ou institutions du secteur soins et santé, assistants sociaux, écoles, …)
  • L’accompagnement du projet d'insertion socio-professionnelle de la personne (« Jobcoaching », …)


Quelques références bibliographiques :

  • Bondy, A. S., & Frost, L. A. (1994). The Picture Exchange Communication System.
    Focus on Autism and Other Developmental Disabilities, Vol. 9, 1-19.
  • Gray, C. & Garand, J. (1993). Social Stories: Improving responses of individuals with autism with accurate social information.
    Focus on Autistic Behavior, 8, 1-10.
  • Gray, C. (1994): Comic Strip Conversations: Illustrated interactions that teach conversation skills to students with autism and related disorders.
    Arlington, TX: Future Horizons.
  • Häußler, A. (2005): Der TEACCH-Ansatz zur Förderung von Menschen mit Autismus – Einführung in Theorie und Praxis.
    Dortmund: Modernes Lernen.
  • Häußler, A., Happel, C., Tuckermann, A., Altgassen, M. & Adl-Amini, K. (2003.): SOKO Autismus: Gruppenangebote zur Förderung Sozialer Kompetenzen bei Menschen mit Autismus.
    Erfahrungsbericht und Praxishilfe. Dortmund: Modernes Lernen.
  • Häußler, A., Tuckermann, A. & Lausmann, E. (2011): Praxis TEACCH: Neue Materialien zur Förderung der Sozialen Kompetenz.
    Dortmund: Modernes Lernen.